Gérer ses bad beats et ses échecs...

Publié le par marcico4



 Dans la lignée de mon dernier billet, je voulais vous parler de la gestion des échecs qui peuvent facilement dériver sur un "TILT". En effet, on peux facilement péter les plombs lorsque la chance n'est pas de votre côté mais le plus dur est de savoir la provoquer ( bluff, pause, grigri , maîtrise des temps forts et faibles,etc...).
Quand rien n'y fait, il faut savoir couper à temps afin d'éviter de se ruiner en recavant à tout va et user ses nerfs trop vite. Il faut se fixer des limites d'entrée de jeu ( 1 recave / 1 add-on ) ou sélectionner des tournois " freeroll "(gratuit), tournoi " freezout "( une mise de départ unique et aucune possibilité de racheter des jetons) ou/et en dernier lieu fixer sur votre compte joueur un montant limite d'argent à dépenser chaque jour ou chaque mois.
Moi, je m'accorde régulièrement des coupures plus ou moins longue en fonction des échecs subis mais aussi en fonction de certains évènements sportifs ( live ou tv ). Je joue au football aussi avec l'équipe de mon ancienne entreprise en FSGT 31, ce qui me permet de lâcher un peu d'adrénaline pour être plus serein devant mon pc. Les meilleurs joueurs qui passent des semaines entières dans les hôtels s'accordent tous les jours du temps au jogging,vélo, piscine ou musculation...je demande que ça moi !!!
Le mieux serait d'alterner plus souvent les parties live et online, voir faire que du live, car c'est quand même mieux le réel que le virtuel. Alors avec des collègues on arrive à se réunir autour d'une table, pour décrocher aussi des journées pénibles ( moins pour moi à présent ,c'est vrai ) et faire un petit poker entre potos.

Il va falloir que ça bouge d'ailleurs car ça fait un moment que j' ai plus caresser le tapis vert...

                                                                               ALLEZ GOOD LUCK !!!

Publié dans Aides et Conseils

Commenter cet article